Inauguration de la ferme J. Armand Bombardier

18 juin 2010

La Fondation Butters, en collaboration avec le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI) Montérégie-Est, est fière d’inaugurer aujourd’hui le 18 juin la Ferme J. Armand Bombardier, une maison de répit et une ressource d’hébergement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble envahissant du développement (TED).

La ferme, située au 1350 route 112 à Rougemont, offrira six places de répit aux familles naturelles de personnes ayant une DI ou un TED. Ces personnes pourront ainsi séjourner dans un environnement confortable et paisible afin d’offrir un temps de repos à leurs aidants naturels. Aussi, la ferme aura une vocation de ressource intermédiaire de type maison d’accueil; elle offrira donc deux places en résidence régulière où la clientèle hébergée recevra tous les services de soutien et d’accompagnement nécessaires à sa condition.

La réalisation d’un rêve

Le projet de la ferme vient concrétiser le rêve de madame Pam Dunn, membre de longue date du conseil d’administration de la Fondation Butters, décédée subitement en 2008. Madame Dunn a toujours cru aux bénéfices apportés par cette ressource, soit un environnement pittoresque et reposant, un contact avec des animaux et une participation volontaire à des activités de nature agricole adaptées à la condition des usagers. La Fondation Butters a d’ailleurs mis sur pied le Fonds commémoratif Pam Dunn qui servira à l’achat, à l’entretien et aux soins des différents animaux. À ce jour, le fonds a reçu plus de 100 000 $ de promesses de dons d’amis, de parents et de partenaires.

Une collaboration fructueuse

L’aboutissement de cet ambitieux projet est le fruit d’un travail concerté entre la Fondation Butters – et ses généreux donateurs du secteur privé – et le CRDI Montérégie-Est. Il s’agit donc d’un excellent exemple d’une collaboration réussie entre le secteur privé et le réseau public de la santé et des services sociaux. En effet, l’ouverture de cette ressource permet au CRDI Montérégie-Est de rehausser et de diversifier son offre de services. La contribution financière de la Fondation, à hauteur de 1,2 M$, a quant à elle permis l’acquisition de ce lieu exceptionnel pour en faire une ressource novatrice.

Pour le Dr William Barakett, président de la Fondation Butters, « la réalisation du projet de la Ferme J. Armand Bombardier est une excellente nouvelle, car il sort des sentiers battus et propose de nouvelles alternatives pour les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. Il diversifie l’offre de services à ces personnes en plus de leur proposer de nouveaux défis. Madame Dunn en serait très fière, j’en suis persuadé. »

Partagez

  • Facebook
  • Twitter
  • Email