Le CRDITED de la Montérégie-Est remporte un prix d’excellence de l’IAPQ

15 novembre 2012

Sur la photo, de gauche à droite
M. Monsieur Jacques Laforest, président du jury Prix Santé et services sociaux
Mme Céline Rouleau, directrice générale adjointe
Mme Marie-Claude Charrette, coordonnatrice au secteur Travail et communautaire
M. Pierre Nadeau, chef de programmes, Territoires Seigneurie et Patriotes
M. Robert Mc Collough, partenaire Banque Nationale

C’est hier soir (14 novembre 2012), au Centre des congrès de Québec, que le CRDITED de la
Montérégie-Est a reçu le Prix d’excellence de l’Institut d’administration publique du Québec (IAPQ) pour le projet Tremplin : un modèle d’expérimentation à l’origine des programmes d’adaptation et de réadaptation à la personne en contexte d’intégration au travail et communautaire. Terminant ex æquo avec le Centre jeunesse de la Montérégie dans la catégorie Santé et services sociaux, le CRDITED de la Montérégie-Est est heureux de recevoir ce prix qui vise à reconnaître les pratiques de gestion exemplaires.

Céline Rouleau, directrice générale adjointe, accompagnée de Marie-Claude Charette, coordonnatrice du secteur travail et communautaire, et de Pierre Nadeau, chef de programmes, se sont vus remettre le prix.
« J’aimerais remercier les partenaires du projet pour leur ouverture d’esprit, leur collaboration et le respect de notre clientèle. Et que dire de nos usagers qui ont participé avec cœur au projet! Ils sont notre source d’inspiration, ils nous donnent la motivation de toujours repousser nos limites. Finalement, nous tenons à remercier l’Institut d’administration publique du Québec d’avoir choisi notre projet novateur, d’en reconnaître la qualité et de le mettre en lumière », de mentionner madame Rouleau. Pour sa part, la directrice générale, Johanne Gauthier, tient à souligner l’excellence du travail de tous les employés du Centre, notamment ceux du secteur travail et communautaire. « Grâce à leur engagement et à leur dévouement auprès de notre clientèle, nous pouvons réaliser de grands projets qui ont une réelle portée sur le quotidien de nos usagers. Cette réussite rejaillie sur l’ensemble de l’organisation. Nous pouvons en être très fiers », de dire madame Gauthier.

Rappelons que le modèle d’intervention Tremplin a été développé dans le but d’intégrer à l’emploi des jeunes vivant avec un trouble envahissant du développement (TED) sans déficience intellectuelle (DI) ; une clientèle en émergence au Québec. Maintenant connue sous les programmes d’adaptation et de réadaptation à la personne en contexte d’intégration au travail et communautaire, cette nouvelle approche mise sur l’intégration graduelle des usagers en milieux réels d’apprentissage, ce qui leur permet d’expérimenter des conditions de travail variées avec de l’encadrement pour les amener à identifier leurs champs d’intérêt et leurs besoins. L’objectif est aussi de développer leurs habitudes de vie favorisant leur insertion sociale par le travail ou par l’implication communautaire.

Partagez

  • Facebook
  • Twitter
  • Email