Définition

 

Trouble envahissant du développement (TED)

La personne ayant un trouble envahissant du développement (TED) présente un désordre neurologique caractérisé par une distorsion de son développement global dans trois aspects du fonctionnement :

  • les interactions sociales (incapacité à établir des relations avec les pairs, manque de réciprocité sociale et émotionnelle) ;
  • la communication verbale et non verbale (retard ou absence du développement du langage et incapacité à engager et soutenir une  conversation chez la personne verbale) ;
  • les comportements et intérêts qui sont répétitifs, stéréotypés et restreints (présence d’habitudes et de rituels spécifiques non fonctionnels et inflexibles, maniérismes moteurs stéréotypés et répétitifs).

 

Les TED comprennent :

  • Le trouble autistique
  • Le syndrome d’Asperger
  • Le trouble désintégratif de l’enfance
  • Le syndrome de Rett
  • Le trouble envahissant du développement non spécifié

Les troubles envahissants du développement peuvent être accompagnés d’une déficience intellectuelle. Le trouble envahissant du développement est souvent envisagé chez le jeune enfant qui présente des déficits importants sur les plans cognitif, social, affectif, intellectuel, sensoriel et en matière d’acquisition du langage. La personne ayant un trouble envahissant du développement a des capacités d’apprentissage lorsqu’on lui fournit les outils ajustés à sa condition.

Le terme trouble envahissant du développement est actuellement en évolution. La recherche tend à soutenir l’appellation de troubles du spectre autistique ou de troubles du spectre de l’autisme (TSA) plutôt que de troubles envahissants du développement.

 

Hypothèse de TED

L’hypothèse de TED est un diagnostic provisoire émis par un professionnel reconnu (orthophoniste, ergothérapeute, psychologue et psychoéducateur) pour une personne âgée de moins de 18 ans qui présenterait des signes de trouble envahissant du développement : capacités restreintes d’interactions sociales réciproques et de communication (dont l’absence de jeu de « faire semblant » ou d’imitation) et caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements, intérêts et activités. L’hypothèse de TED, souvent émise chez de très jeunes enfants, doit être confirmée ou infirmée ultérieurement.

 

Quelques chiffres

La prévalence du trouble envahissant du développement augmente d’année en année.  On estime que la prévalence du TED augmente de 26 % par année en Montérégie. Actuellement, 67 enfants sur 10 000 présentent un TED au Québec et 95 enfants sur  10 000 en Montérégie. On retrouve 5 garçons présentant un TED pour une fille.